Mr OneTeas

Reality Show

Une bombe de peinture toujours à portée de main, Anthony Alberti alias Mr OneTeas est un artiste complet dont l’actualité est jalonnée de projets d’envergure et de collaborations majeures, à Monaco comme hors frontières.

L’artiste Anthony Alberti s’empare de sujets tels que l’obsolescence programmée ou l’omniprésence de la réalité virtuelle.

Que ce soit sur la façade d’un immeuble à Monaco, les rues de New York, le plafond d’un palace ou prochainement le pavillon monégasque de l’Exposition universelle… C’est avec la même détermination et une passion dévorante qu’Anthony Alberti y appose sa signature. Lorsqu’il s’arme d’un pinceau ou d’une bombe de peinture, il devient Mr OneTeas, un créateur dont les toiles, fresques et autres installations véhiculent des messages forts. L’un d’eux est l’écologie. En juillet dernier, Anthony a ainsi participé à la collecte de fonds en faveur de la Fondation Prince Albert II, dans le cadre du festival UPAW (Urban Painting Around The World) où il est présent depuis 3 ans. Dix artistes ont travaillé sur le thème des animaux en voie de disparition et permis de réunir la somme de 25 000 €. Anthony avait choisi de présenter un triptyque : un cacatoès à huppe jaune pour les airs, un panda géant pour la terre et un marsouin du Pacifique pour la mer. Autre manifestation, même engagement, c’est prochainement auprès d’un jeune public que l’artiste va intervenir. « Je suis ravi de renouveler ma participation à la fête du Musée Océanographique de Monaco, à travers la mise en place d’ateliers pour enfants, durant lesquels on les sensibilise sur les espèces menacées, de manière ludique avec des peintures écologiques. La transmission est primordiale, ce sont eux qui écriront le monde de demain.»

Obsolescence programmée
Bien décidé à ne pas se poser de limites, Mr OneTeas est partout. Une collaboration avec la marque Montblanc, la réalisation d’une fresque sur le plafond de We Are, un Members Club parisien, tout en préparant une future exposition muséale en Géorgie… Notre homme est un créateur hyperactif. Atypique pour certains, original pour d’autres, son parcours interpelle. Enfant, il grandit entre Monaco et la région parisienne et navigue entre deux univers. Ses rencontres et son vécu forgent son caractère et font naître sa curiosité et son ouverture à l’autre. Au fil des années, son art évolue mais sa détermination reste identique. «Pour moi le support est primordial. Utiliser quelque chose dont on se désintéresse, destiné au rebut, pour lui donner une seconde vie, c’est différent, j’aime immortaliser “objets et matières” pour véhiculer mes messages». 

S.A.S. la Princesse Grace ainsi qu’Alfred Hitchcock parmi les célébrités représentées par l’artiste.

Du carton sculpté, des cassettes vidéo, des disquettes informatiques, des planches de bois… «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme». Cette citation résume bien son état d’esprit.

Anonymous or famous, faces are a key feature in Mr OneTeas’ work.
Snow White Wack Donald and the Poison Burger, 2014.

Réalité virtuelle face au monde réel
Récemment, il s’est emparé d’une thématique plus que jamais d’actualité, l’omniprésence de la réalité virtuelle qu’il a décidé de confronter au monde réel. Avec cette série intitulée Reality Show exposée à la Galerie Lympia à Nice en 2019. Cette cinquantaine d’œuvres inédites représente une nouvelle étape dans le processus créatif de l’artiste. Installations, transformations, toiles, vidéos, photographies, affiches… «Je représente les maux de notre société, sans mots mais en images. Je parle à la fois de surconsommation, de réseaux sociaux, d’anonymat ou encore de phénomènes de mode. Je confronte ce monde de plus en plus virtuel au monde des réalités». Une vision et un accrochage qui ont également donné vie à un premier ouvrage, compilation de ses œuvres et de sa philosophie. Deux autres séries ont marqué sa carrière. La première intitulée The Wack Donald’s Project a fait parler d’elle jusqu’aux Etats-Unis. «Il y a quelques années, j’ai décidé de détourner l’image du clown et celle de personnages enfantins comme Blanche-Neige – vêtue du même vêtement que Ronald McDonald – qui troque sa pomme empoisonnée pour croquer dans un burger». Prague, New York, Bruxelles, Paris, Barcelone… le message s’est propagé créant le buzz. La seconde est All the same but different où une trentaine de portraits de célébrités partageaient la vedette avec ceux d’inconnus. 

Jars,The Shark Series. L’écologie est l’un des messages forts véhiculés par Mr OneTeas.

Des visages qui ne parlaient pas au plus grand nombre, mais qui comptent dans la vie d’Anthony. Car c’est l’un des traits de caractère de Mr OneTeas : il place tout le monde sur un pied d’égalité tout en s’évertuant à placer dans la lumière ces anonymes qui ont tant de choses à dire. Une volonté mise en exergue de manière spectaculaire en 2016, à travers la réalisation d’une fresque humaine composée de 589 visages, sur les façades du NiBox à Monaco.
Une initiative qui a intégré le projet international Inside Out de JR.
By Caroline Sempé